mortroux_tilleul.jpg

Sites emblématiques

Les paysages emblématiques du Limousin ont été inventoriés sous l’appellation « zones sensibles » dans les années 1980-1985 à l’initiative de la
D.R.A.E du Limousin qui souhaitait à cette époque disposer des données qualitatives sur les paysages naturels et/ou bâtis de la région.

Ces informations ont fait l’objet de productions cartographiques départementales au 1 : 100 000 sous l’appellation « cartes du patrimoine naturel et bâti » qui définissent des paysages emblématiques qui doivent leur caractère :


• soit à une accumulation de valeurs paysagères clés (cours d’eau, chaos rocheux, architecture vernaculaire, alignement d’arbres) ; par exemple, le massif des Monédières (Corrèze), la vallée de la Vienne entre Limoges et St Junien (Haute-Vienne), la vallée de la Tardes (Creuse)


• Soit à une valeur paysagère unique intrinsèque telle que le bocage géométrique des landes (Gouzon, Creuse) ; le château et le parc de la Grénerie (Salon-la-Tour, Corrèze) ; les gorges de la Combade (Haute-Vienne).


Ces espaces emblématiques méritent qu’on leur prête une attention particulière ; ils servent de support à la mise en place de protection des sites. Communément appelés « sites », ils comprennent des entités variées qui font souvent l’objet de protections réglementaires.


Une petite zone est concernée, il s’agit d’un ensemble de 92 ha autour de l’église de la Forêt du Temple avec fontaine et étang. Cet ensemble déborde
légèrement sur l’extrême nord-est du territoire communal de Mortroux.